Skip to content Skip to footer

Nos coopérations INTERNationales

L’Observatoire participe régulièrement aux travaux de l’Alliance pour la Finance Inclusive (AFI). Ce réseau développe ses compétences à travers des groupes de travail thématiques dont celui dédié à l’inclusion financière des TPME, le « Small and Medium Enterprise Finance Working Group »(SMEF-WG) en tant que leader sur la thématique « Data & New technologies ». Ce groupe de travail est dédié à la question du développement d’outils de mesure de l’accès des TPME au financement et à l’élaboration d’indicateurs sur les comportements économiques et financiers de cette catégorie d’entreprises. Ces outils d’aide à la décision ont pour objectif d’orienter les décideurs dans la mise en place de politiques innovantes qui favorisent l’accès des TPME aux sources de financement. Dans le cadre de sa participation au SMEF-WG, l’OMTPME a accompli plusieurs travaux, notamment :

Entrepreneuriat Féminin

Présentation d’une étude sur l’entrepreneuriat féminin, ainsi que la méthodologie utilisée. L’étude pourrait servir de modèle pour les pays membres de l’Alliance confrontés au même type d’obstacles relatifs aux manques de données sur le genre.

Retour d’expérience de l’Observatoire sur ses Processus de Production

La production d’un « knowledge Product » sur les méthodologies de croisement et de fusion des bases de données des organismes publics, ainsi que sur l’exploitation et le traitement des données sur la TPME à partir des bases de données des organismes publics avec un focus sur la phase de collecte des données.

Enquête sur la définition de la TPME

La réalisation d’une enquête sur la définition de la TPME auprès de 40 pays membres du SMEF-WG  et la production d’un catalogue collaboratif et interactif mis à la disposition des membres de l’AFI àtravers sa plateforme en ligne. Ce catalogue se veut un outil pratique et un guide d’orientation pour les pays souhaitant mettre en place une définition unifiée de la TPME.

Cette collaboration étroite avec l’AFI permet à l’OMTPME d’être à l’affût de l’actualité internationale en termes de financement des TPME, de s’aligner sur les normes et les standards internationaux dans le cadre de la réalisation de ses missions et de renforcer sa présence et sa notoriété sur le plan régional.

Collaboration avec la Banque Mondiale (BM) sur les dynamiques de productivité, de croissance et de développement des TPME

L’OMTPME et la banque mondiale mènent une étude sur les dynamiques de croissance et de productivité des entreprises marocaines. L’objectif de cette étude étant de fournir une vue d’ensemble des dynamiques de croissance de la productivité agrégée de l’économie, y compris une comparaison avec des autres pays.

Des ateliers de travail sont tenus régulièrement entre les équipes des deux organismes afin de cadrer les différentes requêtes et interpréter les résultats des calculs effectués.

L’Observatoire contribue également à une enquête menée par la BM sur l’adoption des technologies par les entreprises, et ce à travers la constitution d’un échantillon représentatif à partir de la base de données consolidée de l’Observatoire.

Collaboration avec la GIZ sur une analyse des besoins des Petites et Moyennes Entreprises au Maroc en matière de transformation numérique

L’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) mène une enquête nationale pour comprendre les difficultés auxquelles font face les TPME lorsqu’elles souhaitent se digitaliser. Dans ce cadre, elle a sollicité l’Observatoire pour constituer un échantillon représentatif des entreprises à partir de sa base de données consolidée.

L’Observatoire est partenaire technique de la Plateforme régionale « Souk At-tanmia »

L’OMTPME est, depuis août 2020, partenaire technique de la plateforme régionale pour l’entrepreneuriat « Souk At-tanmia », gérée par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Cette plateforme a pour objectif le renforcement du partage des connaissances entre les acteurs économiques et les entrepreneurs ainsi que l’alimentation du dialogue politique sur l’entrepreneuriat, afin d’améliorer le climat des affaires et de le rendre plus propice au développement des TPME et à la promotion de l’emploi, en plus de soutenir l’entrepreneuriat et le développement du secteur privé. Le programme Souk At-Tanmia a vu le jour en 2012 et concerne actuellement le Maroc, la Tunisie, l’Egypte et la Jordanie.

Réalisation d’un Policy brief sur l’impact de la Covid-19 sur les TPME

L’OMTPME a participé à une étude sur l’impact de la crise engendrée par la pandémie de Covid-19 sur l’emploi et les TPME au Maroc, réalisée conjointement avec la BAD et le BIT (Bureau International du Travail), intitulée : « Policy brief : Impact de la Covid-19 sur l’emploi et les TPME au Maroc, mesures d’urgence et perspectives de reprise ».

L’Observatoire Marocain de la TPME contribue à une étude conjointe de l’ONU Femmes et du Bureau International du Travail portant sur une « analyse genre des politiques relatives à l’emploi et à la protection sociale et du potentiel économique lié à la promotion de l’éducation de la petite enfance et du préscolaire ». Des ateliers de travail ont été réalisés afin de répondre aux besoins de cette étude à travers la production d’indicateurs sur l’entrepreneuriat et l’emploi féminin.

L’OMTPME contribue à une étude menée par la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) sur l’internationalisation des TPME, en mettant l’accent sur les investissements directs étrangers. L’objectif de cette étude est d’identifier les grandes tendances mondiales avec un focus sur les cas de pays en voie de développement et de fournir des recommandations pour les pays d’origine et d’accueil de l’investissement.

Collaboration avec le Fonds Monétaire International (FMI) sur l’impact de la réforme de l’impôt sur les entreprises au Maroc

L’OMTPME contribue à une étude menée par le Fonds Monétaire International (FMI) sur l’impact de la réforme de l’impôt sur les entreprises, dans le cadre de la prochaine consultation pour l’article IV de 2023.

Cette étude vise à comprendre la distribution des taux effectifs d’imposition dans le tissu productif marocain, ainsi que leurs effets sur l’investissement et la création d’emplois au niveau de l’entreprise. L’étude fera également la comparaison avec d’autres pays afin de dégager des conclusions sur les effets de la réforme globale du système de l’impôt dans le cadre de la loi de finance 2023

Consultation dans le cadre de l’article IV des statuts du FMI

L’Observatoire participe aux consultations menées par le FMI au Maroc dans le cadre de l’article IV de ses statuts.

L’Observatoire collabore avec le Fonds Monétaire Arabe dans le cadre du Programme d’appui aux PME au Royaume du Maroc, qui vise à soutenir les politiques du gouvernement marocain à améliorer l’environnement des affaires des TPME. L’Observatoire Marocain des Petites, Petites et Moyennes Entreprises fournit annuellement au Fonds Monétaire Arabe des indicateurs sur la situation démographique, économique et financière, sur le marché du travail et sur l’accès au financement du tissu productif national.

L’Observatoire fournit à la Banque Européenne d’Investissement des indicateurs sur la situation démographique, économique et financière des entreprises exportatrices opérant dans les secteurs du textile, de l’automobile et de l’agroalimentaire dans le cadre du programme d’appui au commerce et à la compétitivité, qui vise à accroître le financement disponible pour cette catégorie d’entreprises en améliorant l’accès au financement, en stimulant les exportations, en renforçant la compétitivité et le commerce et en réduisant les coûts de financement.

L’Observatoire collabore avec l’Union Européenne dans le cadre du Programme d’Appui à la Compétitivité et la Croissance verte (PACC). Ce programme, qui est financé par l’Union européenne, soutient l’ambition du Maroc d’orienter son modèle de développement vers une économie plus compétitive, résiliente, verte et inclusive. L’Observatoire fournit à l’Union Européenne des indicateurs sur la situation démographique, économique et financière des entreprises.

Assistance technique pour la création d’institutions similaires à l’Observatoire dans des pays africains : le Sénégal et le Gabon

La délégation sénégalaise de l’Agence de Développement et d’Encadrement des PME (ADEPME) ainsi que la délégation de l’Agence Nationale pour la Promotion des investissements au Gabon (ANPI) ont sollicité l’Observatoire dans le but de bénéficier d’une assistance technique pour la création d’institutions similaires dans leurs pays respectifs. Des ateliers de travail ont été tenus dans ce sens.

Contribution à la mise en place de la « Cité des Métiers et des Compétences de la région de Souss-Massa ».

L’objet de cette coopération porte sur une assistance de l’Observatoire Marocain de la TPME pour la mise en place du projet de la « Cité des Métiers et des Compétences de la région de Souss-Massa », qui est un projet pilote dans le cadre d’un programme couvrant les 12 régions du Royaume. Porté par l’Office de la Formation Professionnelle et de Promotion du Travail (OFPPT), ce programme, appuyé par l’ambassade britannique, en tant que bailleur de fonds, est un projet phare de la nouvelle feuille de route pour le développement du secteur de la formation professionnelle. La contribution requise de l’OMTPME a été de fournir des indicateurs sur le tissu entrepreneurial de la région, en particulier sur les TPME et de proposer une approche de gouvernance.

Contribution à la mise en place d’un instrument pour la Finance Verte.

Dans le cadre de l’appui de la coopération britannique au Ministère de l’Economie et des Finances pour le développement de financements de marché pour les PME, une étude de cadrage pour la conception et le développement d’un instrument financier permettant de répondre aux besoins de financement des PME en matière d’investissements verts est en cours de réalisation. Ce projet vise le soutien des efforts pour le développement des financements verts au Maroc au profit de la PME, notamment en partenariat avec Tamwilcom. L’Observatoire contribue à cette étude en fournissant des indicateurs financiers sur les entreprises.